Dans le tres progressiste Etat de l'Alabama, les prisonniers effectuent des travaux sur les bords des routes, dans une tenue de bagnard, un boulet accroche au pied. Objectifs : couper l'envie a quiconque de violer la loi, punir en humiliant, et montrer aux braves citoyens que la lie de la societe ne se vautre pas dans le luxe dans des prisons climatisees equipees du cable, mais que les impots sont parcimonieusement employes a l'edification morale (ou, au pire, a la reeducation dans la sueur) des associaux.

En Floride, ces pratiques d'un autre age sont egalement en vigueur (photo prise sur la US 1, entre Florida City et Miami).

100_3628

Lorsque nous sommes passes, les panneaux etaient en passe d'etre enleves des abords de la chaussee, de sorte que je suis dans l'incapacite de savoir dans quelles conditions les prisonniers travaillaient. Une seule chose est certaine : ils ne travaillent pas aux heures les plus chaudes de la journee. En effet, leur travail a visiblement cesse en fin de matinee, avant les plus fortes temperatures de le mi-journee (mais il faisait deja plus de 30 degres). Les traitements inhumains et degradants sont normalement prohibes par la jurisprudence de la Cour supreme des Etats-Unis. L'objectif n'est donc pas de faire mourir a la tache les prisonniers.

la_loutre_344

Il demeure : faire travailler des prisonniers aux abords des routes et les designer de la sorte a la vindicte populaire, n'est-ce pas un traitement degradant ? Visiblement pas, aux yeux des juridictions americaines. On pourrait en discuter.

la_loutre_345

Ci-dessus et ci-dessous, quelques photos de l'etablissement penitentiaire situe a Homestead (aux portes du parc des Everglades) dont ces prisonniers etaient sans doute originaires.

la_loutre_346