Curieusement, Key West n'est pas une destination idéale pour la plage. On imaginerait, de par son positionnement dans les Caraïbes, plages de sable blanc, cocotiers et autres clichés. Il n'en est rien. Le rivage est le plus souvent occupé par des rochers et est parfois urbanisé.

100_3588

Il y a bien deux plages. La première, à proximité du centre-ville, est assez jolie mais est cernée de terrains militaires, les cocotiers étant remplacés par de bien disgracieux radars orientés vers l'ennemi cubain, tapi à quelques dizaines de kilomètres au large (plus prosaïquement, l'armée américaine exerce une surveillance serrée en vue de lutter contre le trafic de stupéfiants, très actif dans cette partie du monde). Lors de mon premier voyage aux Etats-Unis, il y a neuf ans (j'avais donc 21 ans), j'avais même pu découvrir que cette plage est interdite à la baignade, la nuit : avec quelques camarades suédois et allemands (es), un peu alcoolisés, nous avions résolu de nous faire un petit bain de minuit. Avec leur réserve habituelle, les Suédois avaient rapidement fini avec leur maillot de bain en guise de couvre-chef (ils ne tiennent pas bien la Margarita, les Suédois...). Tout cela avait été parfaitement du goût des soldats qui ont débarqué sur la plage à bord d'un Humvee, braquant le projecteur se trouvant sur le toit de leur blindés légers sur les contrevenants que nous étions. D'un naturel pudique, je n'avais pas regretté d'avoir gardé mon caleçon de bain lorsque je suis sorti de la mer, les mains sur la tête, pour aller récupérer mon passeport resté dans mon sac à dos sur la plage... Voilà pour la première plage.

100_3597

Quant à la seconde, elle est pas mal, mais comme c'est la seule à peu près valable, elle est bondée. Selon l'hôtelier, c'est l'endroit où il faut être vu et où l'on regarde les autres. Intérêt limité, donc. D'autant plus que si la plage est d'un beau blanc de carte postale ou de papier peint de salle d'attente de dentiste, ce n'est pas l'endroit idéal pour la baignade : il faut marcher sur plusieurs centaines de mètres pour avoir de l'eau jusqu'à la taille. Voir et être vu, donc : si c'est pour barboter dans trente centimètres d'eau, j'ai une baignoire à la maison, cela m'épargnera le ridicule.

100_3591

La situation semble désespérée, n'est-ce pas ?

Pas tant que cela, je vous rassure, car la meilleure façon de profiter des sports nautiques et de la baignade à Key West reste, tout simplement de prendre le bateau. Les Keys constituent l'un des meilleurs endroits aux Etats-Unis pour faire de la plongée (masque-tuba-palmes - snorkeling - sont le plus souvent suffisants vu la profondeur de l'eau) : la troisième barrière de corail la plus longue dans le monde longe l'ensemble des Keys, de Miami à Key West. La température de l'eau s'élève à 25 °, la visibilité sous-marine est parfaite, les coraux sont nombreux, tout comme les espèces de poisson, et les langoustes tapissent littéralement les fonds marins (interdiction d'y toucher). Il faut donc naviguer jusqu'à la barrière de corail, située à quelques kilomètres des côtes.

100_3598

Pour notre part, nous avons embarqué sur le Danger, joli deux mâts en bois accueillant à son bord une dizaine de personnes en plus des trois membres de l'équipage. Allez voir le site, il vous donnera une bonne idée de ce type de sortie. En plus du buffet de fruits frais et des boissons à volonté (alcool compris : excellent pour la plongée !), les activités proposées sont :

  • la plongée

  • le kayak de mer

  • la sieste au soleil ou à l'ombre, suivant les goûts

la_loutre_178

Et puis, parfois, on peut avoir droit à une surprise...

la_loutre_187

Allez, imaginez le rythme saccadé de la musique des "Dents de la mer"... Mais vous n'y êtes pas du tout ! Ce ne sont que de gentils dauphins qui sont venus batifoler autour de nous ! Quel sympathique animal.

picture_0812

picture_080

Après cette journée bien fatigante (c'est fatiguant, les vacances !), il ne reste plus qu'à se mettre vent arrière, à se laisser porter par la brise du soir, et, naturellement, à profiter d'un coucher de soleil de cinéma.

la_loutre_205

la_loutre_206

la_loutre_208

la_loutre_213

la_loutre_214

la_loutre_218

la_loutre_219

Jusqu'au retour à bon port.

picture_111