Chacun connaît ces histoires de client de McDonald's se brûlant en buvant un café et s'ébouillantant (bien fait, il est tellement mauvais, le café de McDonald's...), ou de mamie faisant sécher son chat dans un four à micro-ondes. Et je n'oublierai pas les fûtés qui ouvrent les boîtes de conserve récalcitrantes à la tronçonneuse, ou encore les barbecues du dimanche "ranimés" au bidon d'essence... Les services d'urgence du monde entier sont remplis de ces couillons, pour le plus grand bonheur des émissions de compilation vidéo du dimanche après-midi. C'est vrai, c'est tellement drôle de voir le nourrisson valdinguer dans les airs après qu'on l'a mis dans une balançoire lancée à pleine volée !

Mais bon, c'est vrai, il n'était peut-être pas écrit sur ladite balançoire "Ne pas utiliser avec des enfants de moins de 4 ans", le micro-ondes n'avait peut-être pas inscrit dans son manuel d'utilisation qu'il valait mieux éviter d'y introduire des organismes vivants que l'on ne souhaitait pas ensuite déguster, et quant au fabricant de la tronçonneuse, il avait sans doute sous estimé l'imagination de ses clients...

Comme aux Etats-Unis tous ces accidents se terminent inévitablement devant les tribunaux, les fabricants et commerçants - chat échaudé craint l'eau froide - prennent maintenant les devants, à telle enseigne qu'il est désormais difficile de trouver un produit non accompagné des habituelles précautions d'usage, pour la plupart parfaitement évidentes.

Le Michigan Lawsuit Abuse Watch, engagé contre les excès du contentieux de la responsabilité aux Etats-Unis, traque les messages les plus farfelus et attribue même un Grand Prix annuel du message de prévention le plus farfelu ("wacky"). Cette année le vainqueur a été un message inscrit sur un appareil visant à décoller les peintures par la diffusion d'une température supérieure à 1000 °C : "Ne pas utiliser cet outil comme sèche cheveux".

Les messages en lice valent le détour :

  • Une serviette de cocktail en papier sur laquelle est imprimée une petite carte nautique :"Attention : ne pas utiliser pour la navigation"

  • Une bouteille contenant de l'urine de lynx déshydratée (destinée à éloigner les animaux sauvages de certaines cultures) : "N'est pas destiné à la consommation humaine" (quoique tous les goûts sont dans la nature)

  • Sur une poussette : "Enlever l'enfant avant de plier"

  • Sur un leurre destiné à la pêche, prolongé d'un hameçon à trois branches : "Douloureux si avalé"

  • Sur une trotinette pour enfant : "Ce produit se déplace quand il est utilisé"

  • Sur une brosse destinée aux toilettes : "Ne pas utiliser pour votre hygiène personnelle"

  • Sur un sèche-cheveux : "A ne jamais utiliser alors que vous dormez"

  • Sur une cartouche d'encre pour imprimante laser : "Ne pas manger le toner"

  • Sur une bombe anti-agression au poivre : "Peut causer des irritations occulaires"

  • Et puis aussi : "Ne laissez pas les enfants jouer dans le lave vaisselle", "Ne conduisez pas avec les pare-soleil en place", Ne pas repasser les vêtements alors que vous les portez"...

  • Et enfin, l'un de mes préférés, sur une bouteille de produit déboucheur de lavabos : "Si vous ne comprenez pas, ou ne pouvez pas lire, toutes les recommandations, avertissement et précautions d'usage, n'utilisez pas ce produit".

  • C'est finalement le message le plus inclusif, mais on pourrait sans doute faire encore mieux : "Si vous ne pouvez lire ce message, n'êtes pas en mesure de le comprendre, êtes complètement imbécile ou parfaitement inconscient, veuillez éviter d'utiliser ce produit"...