Voilà bientôt neuf mois que je suis revenu des Etats-Unis, et ce blog s'intitule encore "Chroniques indianapoliennes"...Au point que certains lecteurs (cf. le premier commentaire au post du 8 mai dernier) croient que je me trouve encore au coeur du Middle West, alors que je suis bel et bien à Paris.

Peut-être le temps est-il venu de changer le nom de ce blog. Pas l'adresse internet, non, cela resterait http://indianapolis.canalblog.com/ : en changeant cette adresse, je perdrais tout le trafic qui lui est lié.

Je suis bien naturellement attaché au nom actuel, car il signe l'origine de ce blog, initialement destiné à raconter les tribulations d'un Français en Amérique. Mais ces chroniques ayant vocation à s'inscrire dans la durée, peut-être une appellation plus appropriée devrait-elle s'imposer.

Quel nom, alors ?

J'avoue mon désarroi. Je n'ai pas encore trouvé "le titre qui tue", l'intitulé qui assurera à ce blog la pérennité et la gloire qu'il mérite.

Alors je fais appel à vous, bienveillants lecteurs : je suis à l'écoute de vos propositions, même les plus farfelues, puis je me livrerai à un processus de sélection parfaitement démocratique car je déciderai seul, dans mon for intérieur, de la conduite à tenir. Et oui, ici, je suis seul maître à bord !

Tiens, cela pourrait faire le titre d'un blog, ça !

J'ai bien songé à l'appeler "chroniques en liberté", mais cela existe déjà, tout comme "chroniques parisiennes". J'ai aussi eu en tête "chroniques de l'aube" (c'est un jeu vidéo, semble-t-il, mais pas un blog), "Les Chroniques de Marquette" (pas très original, mais faut-il être original ?), ou encore "La Puissance et la Gloire" (pour reprendre le titre de l'un de meilleurs livres de Graham Greene). Enfin, j'ai sérieusement songé ces temps derniers à l'appeler "La Liberté guidant le Peuple", le tout illustré du tableau éponyme de Delacroix. Certains ont trouvé cela grandiloquent. Parce qu'il faut être modeste, en plus, de nos jours ! Insupportable.

liberte1

Bon, ce sont des idées parmi d'autres. Vous pourriez déjà m'aider à défricher, non ? Voire m'apporter vos lumières ?