Je vous renvoie vers un bon post de Guillemette sur la culture de l'encouragement aux Etats-Unis. Obtient-on de meilleurs résultats en sélectionnant par l'échec et (parfois) par l'humiliation, ou par l'encouragement, l'émulation, et l'exemplarité ?

remise_de_prix_copier

La société américaine est souvent présentée comme celle de la compétition à l'état pur, de tous contre tous, ce qui n'est pas complétement faux, bien entendu. Il demeure que la société française est sans doute plus cruelle, plus blessante, plus dure en un mot.

Notre passion pour l'égalité nous a conduit à négliger de mettre en avant les meilleurs. Les récompenser, ce qui est bon pour l'ensemble de la société, ne passe pas nécessairement par des mesures financières et fiscales (même si cela apparaît nécessaire), mais par un autre regard que chacun porte sur les autres, une autre manière de valoriser les talents. Chacun de nous est bon dans un domaine ou un autre, n'est-ce pas ?