On peut adresser bien des reproches à George Bush, mais il me paraît difficile de soutenir qu'il ne tient pas ses promesses électorales. En ce sens, c'est un démocrate sérieux doublé d'un homme politique crédible. En effet, son comportement se rapproche de celui que l'on peut légitimement attendre d'un élu du peuple dans un régime démocratique.

D'une part, il a été élu, puis réélu, à l'issue de campagnes électorales extrêmement polarisées au cours desquelles rien ne lui aura été épargné,

D'autre part, au cours de la dernière campagne, il s'est expliqué avec sincérité, sans faux-fuyants, sur son appréciation de la situation extérieure et intérieure de son pays. Pas de "rideau de fumée", de généralités agréables, de démagogie populiste, mais des promesses électorales clairement affichées : rendre définitives des baisses d'impôts qui n'étaient que temporaires, simplifier le code fiscal fédéral, réformer les régimes de retraite, développer l'exploitation pétrolière en Alaska (j'aurai l'occasion d'y revenir...), corriger le système des class-actions, étendre la démocratie à l'étranger.

Trois mois après sa reconduction à la Maison-Blanche, bon nombre de ces mesures ont été engagées (réforme des retraites, simplification du code fiscal fédéral), tandis que d'autres ont déjà été adoptées (exploitation pétrolière en Alaska, correction des abus du système des class-actions).

George Bush respecte le contrat politique passé avec les Américains et agit conformément à un idéal bien connu mais trop rarement pratiqué : dire ce que l'on va faire, puis faire ce que l'on a dit.

bush_pensantCela dit, il est probable que le Président Bush rencontrera d'extraordinaires difficultés à remplir certaines de ses promesses, notamment celle consistant à réduire le déficit budgétaire américain (y parvenir tout en continuant à accroître les dépenses militaires et en réduisant les impôts, cela tiendrait de la magie, pas de la politique...).

Pourtant, et bien que je sois loin d'approuver l'ensemble des options du Président Bush, je ne peux m'empêcher d'avoir une certaine sympathie pour cet homme si vilipendé par mes compatriotes. Son comportement politique fait honneur aux Etats-Unis et sa politique répond aux vœux d'une majorité d'Américains (surtout dans l'Indiana !).

George Bush est là pour les quatre prochaines années.